Water Polo

4 ans après avoir quitté le club, Sébastien Monneret revient au Pays d’Aix Natation pour vivre de nouvelles aventures. Bienvenue à la maison Seb…

Il n’a pas manqué grand-chose. Malgré leur victoire contre Strasbourg (9-10) en finale retour, les Aixois voient le titre de champion de France leur glisser entre les doigts. Mais ils quittent cette compétition par la grande porte, la tête haute.

Le réalisme de Strasbourg a eu raison d’un PAN solidaire en finale aller du championnat de Pro A.

Ceux qui s’attendaient à ce que les Aixois prennent une valise devant leur bête noire n’en auront pas vu la poignée. Le vice-champion de France en titre ne s’est pas promené, mais aura fait parler son expérience et son réalisme. C’est pourquoi les hommes d’Alexandre Donsimoni n’ont pas à rougir de cette défaite pleine d’espoir. Deux buts de retard n’est pas insurmontable surtout quand on voit le nombre d’occasions que ce sont procurés les Aixois. 

Le PAN a l’occasion d’écrire en lettre d’or la plus belle pages de son histoire samedi soir lors de la réception de Strasbourg en finale aller du championnat de Pro A.

De tous les scénarios envisagés, celui qui s’est déroulé dans le bassin olympique Pierre Garsau samedi soir est probablement le plus dingue. Et le résultat est là. Il est tout simplement énorme. Pour la première fois de son histoire, le PAN se qualifie pour la finale du Championnat de France. Le rêve !  Et tout ceci, excusez du peu, en sortant le Cercle des Nageurs de Marseille, 36 fois Champion de France. Cet exploit viendra prendre une jolie place dans la légende du polo aixois. Une place à part tant les émotions ont été fortes. Alors que s’est-il passé dans cette rencontre ? 

Après avoir brillamment remporté le match aller (14-12) il y a une semaine à Venelles, le PAN joue à Marseille une qualification historique pour la finale du championnat de Pro A. Un rendez-vous relevé qui peut entrer dans la légende du club. 

Au terme d’une saison régulière qui restera comme la plus belle de son histoire, le PAN a terminé de la meilleure des manières en s’imposant contre Douai 13 à 8 samedi soir en match décalé de la 17e journée de Pro A.

Samedi à 18h45, le PAN reçoit Douai pour le compte de la 17e et dernière journée de la saison régulière. Assurés de finir troisièmes et de disputer les demi-finales face à Marseille le 28 avril, les Aixois auront à coeur de finir le travail.

Privé de plusieurs joueurs, le Pays d’Aix Natation a fait avec les moyens du bord face à Strasbourg et doit s’incliner logiquement sur le score de 14 à 8.

Sans autre objectif que de faire bonne figure, le PAN se rend chez le leader Strasbourg ce samedi lors de la 18e journée. 

Assurés de disputer les phases finales du championnat de Pro A, les Aixois n’ont plus grand-chose à jouer sur les deux dernières journées. Mais finir en roue libre sans se soucier du résultat ne fait pas partie de leur vocabulaire. Ce n’est pas le moment de tout lâcher. Troisièmes du classement, les coéquipiers d’Enzo Khasz ont tout de même à coeur de défendre leur place sur le podium. Car Nice qui n’est qu’à trois points derrière reste menaçant. 

PHOTOTHEQUE