Water Polo

Face à Sète, avant-derniers du championnat, les Aixois ont assuré le spectacle devant leur public. Si les coéquipiers de Ruben de Lera ont inscrit la bagatelle de 22 buts, ils en ont encaissé un peu trop à leur goût. D’où un sentiment mitigé à la fin de la rencontre.

Le mois de janvier est terminé, la Coupe de la Ligue aussi. Après son coup de froid contre Montpellier en quart de finale,  le PAN a maintenant le regard tourné vers l’avenir et une deuxième partie de saison pleine d’enjeux sur le front du championnat. Bien installés sur le podium derrière Marseille et Strasbourg, les Aixois n’ont qu’une obsession en tête, se qualifier pour le Final Four. Le choc contre Marseille le 10 mars et surtout la confrontation ultra importante à Montpellier le 17 seront déterminants. 

C’est déjà fini ! Les Aixois ne verront pas le dernier carré de la cinquième édition de la Coupe de la Ligue. Vendredi soir à Douai, le PAN s’est fait sortir par le tenant du titre sur le score de 12 à 14. Face à Montpellier, les joueurs d’Alexandre Donsimoni ont perdu le fil en début de troisième période.

Ce vendredi à 18h15, le Pays d’Aix Natation et Montpellier s’affrontent en quart de finale de la Coupe de la Ligue au centre aquatique de Sourcéane à Douai. A la clé, une place dans le dernier carré.

Le moins que l’on puisse dire, les Aixois ont bien failli se faire surprendre par une vaillante équipe de Noisy habituée à malmener les grosses cylindrées du championnat. Malgré l’absence d’Ugo Crousillat laissé au repos sur le banc, les Aixois ont fait preuve de solidarité et d’abnégation pour se sortir de ce guêpier. En renouant avec la victoire après l’échec contre Strasbourg à domicile, le PAN conforte ainsi sa troisième place bien calé dans la roue de Marseille deuxième. 

A quelques jours de la reprise de la compétition officielle et un déplacement à Noisy en match avancé de la 12e journée de Pro A, l'entraineur Alexandre Donsomoni revient sur la première partie de la saison, fait le point sur la préparation hivernale et évoque la suite du championnat.

 

Alors que l’on s'acheminait vers un match nul logique, le leader Strasbourg a arraché la victoire (8-9) à la toute dernière seconde par Babic. Le type d’issue qui vous laisse un sacré gout amer dans la bouche. 

Impatient. C’est le mot qui raisonne dans la tête des joueurs à l’approche du choc au sommet qui va opposer samedi à 18h45 le Pays d’Aix Natation et le leader Strasbourg. Car pour la première fois depuis belle lurette, les deux premiers du championnat vont s’affronter dans un véritable mano à mano pour conquérir le titre  de champion d’automne. Jusqu’ici seuls Marseille, Nice et Montpellier nous avaient habitués à ce genre de rendez-vous luxueux. Cette fois, l’affiche est inédite.

Et de quatre ! Les Aixois viennent d’aligner quatre victoires à la suite après leur large succès à Douai samedi lors de la 8e journée de Pro A. Au classement les hommes d’Alexandre Donsimoni confortent leur deuxième place en attendant la réception du leader Strasbourg le 16 décembre à Venelles.

Après trois victoires de rang et une deuxième place au classement, le Pays d’Aix Natation se déplace à Douai ce samedi à 20h30 lors de la 8e journée de Pro A. Face au dernier du championnat qui n'a toujours pas empoché le moindre point, les Aixois n’ont pas le droit de décevoir. 

PHOTOTHEQUE