Water Polo

On est fier de notre coach. Une fois de plus, Alexandre Donsimoni monte sur le podium des meilleurs entraineurs du Championnat de France. Organisé chaque année par le site France-Waterpolo.fr, ce trophée recueille les votes des capitaines et des entraineurs (75%) mais aussi les suffrages du public (25%). A l’issue de cette consultation, le technicien aixois se classe deuxième (22%) derrière son homologue marseillais Marc Amardeilh (29%).

Et si on se plongeait dans le livre d'histoire du PAN ? Vous souvenez-vous du Canadien Constantine Kudaba ? C'était en 2014.

Pour la sixième saison consécutive, le Pays d’Aix Natation réputé pour son accueil chaleureux et son ambiance incroyable reçoit l’Award du meilleur club hôte. Cette récompense met en avant l’aspect organisationnel de l’équipe qui reçoit allant de l’accueil au public en passant par la présentation.

Pas le temps de gamberger. Le PAN effectue un déplacement à Nice samedi soir à l’occasion de la 14e journée. Objectif : repartir du bon pied pour oublier la défaite à Marseille.

Le Pays d'Aix Natation a concédé sa deuxième défaite de la saison en s'inclinant à Marseille 6 à 3 mercredi soir concédant ainsi sa place de leader du championnat.

C’est l’un des plus beaux derbies du championnat. Mercredi soir, le Pays d’Aix Natation se rend à Marseille pour l’affiche au sommet de la 13e journée. 

En véritable leader du championnat, le PAN a renversé le double champion de France en titre en s’imposant 8 à 7 samedi soir à Yves Blanc. 

C’est l’affiche de cette 12e journée du championnat. Ce soir à 18h45 le Pays d’Aix Natation reçoit Strasbourg avec l’ambition de conserver son fauteuil de leader et mettre fin à la malédiction.

En déplacement chez la lanterne rouge, le leader du championnat s’est logiquement imposé 16 à 7 samedi soir lors de la 11e journée. Grâce à cette victoire aux dépens de Sète, le PAN conserve son point d’avance sur Marseille. 

Le PAN dispute ce soir dans l’Hérault son troisième match en une semaine. Vainqueurs de Reims et Douai, les Aixois visent la passe de trois et le plein de confiance avant les grosses échéances. 

PHOTOTHEQUE